05


Mar

8 Mars : Journée internationale du droit des femmes. Qui sont ces femmes qui ont changé le numérique ?

posté par Nicolas Zedde le 5 March 2021

La journée internationale du droit des femmes est célébrée chaque année depuis 1909. D'abord par L'ONU, puis progressivement par une multitude de pays. Initialement célébrée le dernier week-end de Février, la journée du 8 Mars est définitivement adoptée en 1913.

Cette journée est l'occasion de célébrer les progrès réalisés en matière d’égalité hommes/femmes. Mais également de demander des changements et poursuivre les combats déjà engagés pour la lutte contre les inégalités. Nous célébrons également le courage et la détermination de ces femmes qui ont changé le cours de l’histoire.

Le digital, un secteur d'hommes ?

De 1972 à 1985, l'informatique était la deuxième filière comportant le plus de femmes ingénieures. Il y a 30 ans, les femmes occupaient environ 30 % des fonctions techniques des métiers du numérique. En revanche, aujourd'hui elles ne sont que 15?% en moyenne à s'engager dans des études d'informatique.

Dans notre imaginaire, nous sommes nombreux à avoir l'image d'un geek barbu à lunettes, avec sa tasse de café, devant un écran noir avec des centaines de lignes de codes vertes.

Si nous vous demandons de citer des personnes ayant transformé le digital vous nous citeriez : Bill Gates, Mark Zuckerberg, Steve Jobs… Mais avez-vous un nom de femme à nous citer ? Non ? Nous allons y remédier ! Car si l'informatique et le digital sont ce qu'ils sont aujourd’hui, nous le devons aussi à de nombreuses femmes.

5 femmes (parmi tant d'autres) qui ont transformé le monde du numérique.

Grace Hopper (1906-1992)

Femme dans la marine américaine, elle fait partie des 3 personnes en charge de développer l'ordinateur "Harvard Mark I".

Après la guerre, elle travaille à Harvard comme employée du développement informatique. A cette époque, seul le langage binaire est compris par les ordinateurs, ce qui rend le développement très complexe et peu accessible.

Elle crée alors avec l'aide de Jean E-Sammet (une autre femme) les langages de programmation Fortan et COBOL, toujours utilisés aujourd’hui, beaucoup plus accessibles. Ce qui permet d'ouvrir au monde le langage de la programmation.

Margaret Hamilton (1936 - ...)

Cette femme a sans doute, à elle seule, sauvé la mission Apollo 11 ainsi et tout son équipage. Rien que ça.

Diplômée en mathématiques, elle intègre le MIT en 1960 et développe des programmes de prévision météo, puis un programme de détection des avions pour l'armée américaine. En 1963, elle intègre les missions Apollo de la NASA.

Lors de la mission Apollo 11, au moment de l'alunissage, toutes les alarmes informatiques se déclenchent, faute au radar qui surcharge l'ordinateur de données, au point de provoquer sa mise en veille. (Pas du tout flippant). Heureusement Margaret avait créé un programme permettant de prioriser les tâches en fonction de leur importance. Ainsi grâce à ce système, seules les fonctions importantes et urgentes ont été conservées. Le système a pu couper le radar et la fusée a pu se poser avec son équipage sain et sauf.


Jean Bartik (1924 - 2011)

Informaticienne américaine, elle est membre du groupe des 6 programmeuses de l'ENIAC, un des premiers ordinateurs entièrement électronique.

Elle devient après cela, éditrice pour Auerbach Publishers, une des premières maisons d'éditions consacrées aux hautes technologies.

Puis après plusieurs maisons d'édition, elle quitte le monde de l’informatique pour se consacrer à celui de l'immobilier.


Alice Recoque (1929 - 2021)

Née en Algérie en 1929, Alice Maria Recoque est une informaticienne française.

Spécialisée dans l’architecture des ordinateurs, elle participe au développement du CAB500 en 1959. De plus, elle sera également chef de projet du mini ordinateur MITRA15. En parallèle de l’architecture informatique et des langages de programmation, elle travaille également sur l'intelligence artificielle

En 1978, elle participe à la création de la CNIL.

Alice Recoque nous a malheureusement quitté le mois dernier.


Joëlle Coutaz (1946 - ...)

Informaticienne française, Joëlle Coutaz est spécialiste des interactions homme / machine. Elle est une des premières à s’intéresser à ce domaine en France. Elle travaille sur différents projets dans ce domaine entre 1989 et 1995.

En 1991, elle commence à enseigner à l'Université Joseph Rourier à Grenoble.

A ce jour, elle travaille dans le domaine de l'informatique ubiquitaire et continue d'enseigner.

En conclusion

La journée du 8 Mars nous permet de célébrer les femmes qui ont transformé le monde. Le 17 Avril , nous célébrons la journée de la femme digitale pour célébrer l'innovation au féminin.

Nous terminerons par la devise de Karen Spärck Jones, pionnière de l'intelligence artificielle : "L'informatique est trop importante pour être laissée aux hommes".

A propos de Manaps

Manaps est spécialisée dans l'informatique d'entreprise et particulièrement les services managés (infogérance proactive). Nous sommes basés à Amiens en Picardie et intervenons sur toute la région Hauts de France, ainsi que le nord de la région parisienne.

En direct de Twitter

Manaps sur Twitter

Youtube va bientôt cacher les dislikes pour "notre bien-être" https://t.co/AsAR71wVeo

Manaps sur Twitter

Chaque année pour le 1er avril, Google nous gratifie de fonctionnalités drôles. Par exemple en 2019, le jeu "Snake"… https://t.co/psmaNTr8Lh

Contactez-nous

contact@manaps.com

03 22 42 81 00

MANAPS SARL
83 rue Saint-Fuscien
80000 Amiens