12


Jul

Comment choisir son hébergeur cloud ?

posté par Nicolas Zedde le 12 July 2016

Le cloud c'est magnifique : on vous promet des montagnes de fonctionnalités, une sécurité digne de Fort Knoxx et des coûts imbattables.

Et c'est vrai ! Quand on choisit bien son hébergeur, bien entendu.

Mais quels sont les critères à vérifier pour faire son choix, spécialement quand on n'y connaît pas grand chose ?

SLA

Pour ceux qui ne connaissent pas cet acronyme, ces 3 lettres signifient "Service Level Agreement", soit accord sur le niveau de service. C'est tout simplement le taux de disponibilité des services que vous garantit votre hébergeur.

Il est calculé en pourcentage de disponibilité sur une période donnée, généralement sur une année, et en excluant les périodes de maintenance planifiée. C'est donc un très bon indicateur de la fiabilité de l'infrastructure qui héberge vos données, et cet engagement est l'un des avantages du cloud computing sur l'infrastructure sur site.

Les SLAs les plus courants sont :

99% soit environ 3 jours et 15 heures d'indisponibilité par an.

99,9% soit environ 8 heures et 45 minutes d'indisponibilité par an.

99,99% soit environ 52 minutes d'indisponibilité par an.

Le premier critère pour sélectionner votre hébergeur est donc de vérifier si le SLA qu'il propose est en adéquation avec vos besoins. Mais attention, le simple fait d'afficher un SLA ne signifie pas qu'il est respecté, il faut qu'il soit mesuré, publié régulièrement et financièrement garanti.

Notez qu'un hébergeur incapable de vous proposer un SLA, ou de fournir des statistiques fiables sur la réalisation de ses SLA sur les dernières années est à fuir.

Pour aller plus loin, Zdnet a publié un article très complet sur les SLAs pour les hébergements d'infrastructure.

Compétences

Comme le point précédent, il s'agit ici encore d'évaluer la fiabilité de votre hébergeur. Lorsque vous confiez vos données à un tiers, vous devez vous assurer qu'il dispose des ressources financières, techniques et humaines lui permettant d'assurer la sécurité et la pérénité de vos données.

Ces vérifications valent surtout pour les hébergeurs de petite taille, car pour les très grands hébergeurs comme Amazon, Google, IBM, Microsoft, et même notre champion français et régional OVH, vous pouvez sereinement considérer que ces points sont largement adressés.

L'humain

Quels sont les CV des équipes ? Quelles sont les formations et certifications obtenues ? De quand datent-elles ? Quelles sont celles prévues cette année ? Quels sont le turnover et l'ancienneté moyenne au sein de ces équipes ?

Ces informations sont vitales pour connaître le niveau de support dont vous disposerez, et un hébergeur de qualité sera heureux de vous les fournir avant de prendre votre décision.

Vous pouvez également demander des références et obtenir des retours d'expérience d'autres clients se trouvant dans le même datacenter.

Les aspects techniques

Le datacenter et l'hébergeur sont-ils certifiés ISO ? Depuis quand ? La certification est-elle toujours valide ? Vous pouvez obtenir une copie de ces certificats.

Obtenez le montant des sommes dédiées à la maintenance préventive et au support technique auprès des constructeurs et éditeurs pour le datacenter chaque année.

Vérifiez également la disponibilité du support technique, en principe un datacenter est surveillé 24h/24 et 7j/7 avec des astreintes.

Lorsque c'est possible, demandez à visiter le datacenter où seront hébergées vos données. Notez la sécurité à l'entrée, l'état général de propreté de la salle (poussière, câblage anarchique, température)

Demandez à voir le dernier rapport des tests du plan de reprise d'activité. Si votre hébergeur n'en pratique pas, vous devriez vous en inquiéter.

Les aspects financiers

Il est très important d'évaluer la stabilité et la puissance financière d'un hébergeur. Un datacenter nécessite des investissements lourds en équipements et en ingénierie, qui lorsqu'ils sont négligés mènent invariablement à des pertes de données. Si la société ne publie pas ses bilans, ou qu'ils sont très largement négatifs, méfiance.

Localisation et géoredondance

La législation vous impose parfois une gestion et un stockage de vos données en France. Soit, mais ce n'est pas une raison pour se priver d'une géoredondance sur plusieurs sites en France.

Le choix d'un hébergeur ne devrait pas se limiter à la proximité géographique avec votre entreprise, qui n'apporte aucune sécurité particulière. De plus, les hébergeurs de proximité sont aussi les plus petits et donc ceux qui ont le plus de mal à mettre en place une véritable infrastructure géoredondée. C'est en effet une sécurité qui leur coûte cher et qui nécessite des technologies et des compétences avancées.

A propos de Manaps

Nous proposons à nos clients de les accompagner pour déterminer la pertinence des solutions cloud dans leur organisation et en fonction des besoins dans le choix d'un hébergeur adapté.

catégories :

A propos de Manaps

Manaps est une entreprise de services du numérique, et plus particulièrement un fournisseur de services managés (infogérance proactive). Nous sommes basés à Amiens en Picardie et intervenons sur toute la région Haut de France, ainsi que le nord de la région parisienne.

En direct de Twitter

Manaps sur Twitter

@nicogiraud @Startup_Pulse Une équipe au top en ouverture de bal !

Nicolas Giraud sur Twitter

On commence par l'apéro avec Trinkon, une appli qui accélère le process de commande et de paiement dans les bars.… https://t.co/H2m6oB372N

Nicolas Giraud

Contactez-nous

contact@manaps.com

03 22 42 81 00

MANAPS SARL
83 rue Saint-Fuscien
80000 Amiens